Mégalithe

Avec ces dessins, les formes naissent des lignes, d’un mouvement répété de la main. C’est l’accumulation des lignes qui donne du volume. Les formes sont conditionnées par le geste que peut faire la main, l’amplitude du poignet, la souplesse des articulations. la capacité des doigts à se tendre et se plier, de la paume à s’ouvrir.

Et les formes naissent des formes. Elles se positionnent les unes par rapport aux autres, existent uniquement par leur relation. La première forme conditionne la suivante et ainsi de suite.

Chaque dessin est une composition libre et spontanée qui témoigne des actions de la main.

Pour voir d’autres visuels de ce projet, vous pouvez vous rendre sur la page « Portfolio_Mégalithe »